Visas gratuits parmi les mesures de relance proposées par l’industrie du tourisme frappée par le coronavirus

L’exemption de visa pour tous les visiteurs d’Europe occidentale et du Nord et l’exemption de frais de visa pour tous les visiteurs internationaux en 2020 font partie des mesures proposées pour aider l’industrie du tourisme vietnamien à regagner du terrain perdu

L’Administration nationale vietnamienne du tourisme (VNAT) a estimé que l’épidémie de Covid-19 pourrait coûter au pays 5,9 à 7,7 milliards de dollars en recettes touristiques au premier trimestre, soit environ 25 pour cent des recettes de l’industrie l’an dernier.

Pour aider l’industrie à relancer, l’administration a présenté plusieurs mesures de relance dans une proposition qu’elle prévoit de soumettre au Premier ministre.

La proposition stipule que le Vietnam devrait accorder des exemptions unilatérales de visa aux marchés d’Europe occidentale et du Nord ainsi qu’au Canada; et abolir les frais de visa pour tous les visiteurs internationaux en 2020.

Le Vietnam figure parmi les pays asiatiques avec la politique de visa la plus stricte. Il offre actuellement des dispenses de visa aux visiteurs de 24 pays.

Le pays avait précédemment approuvé l’exemption de visa pour les visiteurs de cinq pays d’Europe occidentale, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni jusqu’en 2021 et pour ceux de Russie, du Japon, de Corée du Sud, du Danemark, de Norvège, de Suède, de Finlande et de Biélorussie jusqu’en 2022.

La proposition du VNAT souligne également que l’administration du tourisme devrait investir davantage dans des campagnes de marketing et des promotions à la télévision, sur les médias sociaux et sur les principales plateformes médiatiques afin d’envoyer un message clair que le Vietnam est une destination de voyage sûre.

Le pays a enregistré jusqu’à présent 16 cas d’infection, dont 15 se sont rétablis.

Nguyen Quoc Ky, directeur général de vietravel, a suggéré que VNAT lance une campagne intitulée « Je suis en sécurité », afin de fournir des conseils et des éclaircissements aux touristes sur les nouvelles destinations exemptes de coronavirus au Vietnam.

La campagne mettra également l’accent sur le fait que les voyagistes et les autorités compétentes du pays prennent les mesures et les précautions nécessaires pour préserver le bien-être des voyageurs.

Bui Viet Thuy Tien, directeur de la compagnie de voyage Asian Trails, a raconté un incident récent pour montrer comment de nouvelles craintes de coronavirus ont perturbé le tourisme dans le pays.

Elle a déclaré que l’entreprise avait emmené un groupe de touristes européens à un foyer traditionnel à Phan Thiet, une ville côtière populaire dans le centre-sud de la province de Ninh Thuan, mais la famille a refusé de recevoir des invités à cause du Covid 19.

« J’ai expliqué qu’il s’agissait d’un groupe de visiteurs européens qui n’ont pas traversé les régions touchées par l’épidémie, mais la famille ne bougerait pas. Ils ont dit que permettre aux touristes étrangers d’entrer dans leurs maisons ne serait pas accepté par les voisins.

Tien a noté que les habitants réagissaient de façon excessive aux craintes tandis que les touristes européens étaient calmes face à l’épidémie. Les tournées au Vietnam achetées l’an dernier n’ont pas été annulées, a-t-elle précisé.

« L’industrie du tourisme du Vietnam doit promouvoir activement le pays en tant que destination sûre pour les résidents locaux et les touristes étrangers afin de stimuler le tourisme dans le contexte où de nombreuses personnes « ferment leur porte » aux visiteurs », a ajouté M. Tien.

Vo Anh Tai, directeur général adjoint de la principale compagnie de voyage Saigontourist, a déclaré que les hôtels dans le système ont encore un certain nombre de touristes européens parce que c’est maintenant la haute saison pour les Occidentaux, s’étendant jusqu’à la fin du mois d’avril.

« La plupart des visites réservées par les touristes européens l’année dernière n’ont pas été annulées. Cependant, il n’y a pas de nouveaux contrats », a déclaré M. Tai.

Le ministère du Tourisme de HCMC, le point d’entrée le plus important dans le pays, dit dans les trois premières semaines de Février arrivées par avion ont diminué d’environ 28 pour cent par rapport au mois précédent et en baisse de 22,7 pour cent d’une année sur l’autre.

Les entreprises de voyage dans la ville estiment 40-60 pour cent des pertes dans les revenus Février et pour le premier trimestre de cette année en raison d’une baisse de 30-50 pour cent du nombre de passagers.

Les entreprises qui s’occupent du marché chinois sont les plus durement touchées, le nombre de passagers diminuant de près de 100 pour cent, le Vietnam ayant suspendu tous les vols à destination et en provenance de la Chine, épicentre de l’épidémie de Covid-19, et a cessé d’accorder des visas aux touristes chinois. et ceux qui viennent des zones touchées par l’épidémie.

Les entreprises de voyages ont également proposé que le gouvernement envisage d’étendre la politique d’exemption de visa à des pays comme Australie, Nouvelle-Zélande et Inde.

Leave A Reply