Mon image

Vietnam ferme l’entrée aux visiteurs de 27 pays européens, y compris le Royaume-Uni

Le Vietnam cessera temporairement de permettre aux visiteurs de 26 pays de l’espace Schengen européen et de la Grande-Bretagne d’entrer dans le pays pendant 30 jours à partir de dimanche, sur fond d’inquiétudes concernant la propagation de la nouvelle maladie coronavirus (COVID-19), a déclaré son ministère des Affaires étrangères sur Samedi.

Dans un communiqué publié dans les premières heures de samedi, le ministère des Affaires étrangères a déclaré que le gouvernement du Vietnam a décidé de refuser temporairement l’entrée pour les visiteurs de 26 pays de l’espace Schengen et du Royaume-Uni ou d’avoir été dans ces pays dans les 14 jours avant leur arrivée prévue au Vietnam.

L’espace Schengen est une zone de libre circulation sans contrôle des frontières comprenant 26 pays européens, à savoir l’Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et la Suisse.

L’interdiction s’applique également aux ressortissants vietnamiens qui détiennent des passeports délivrés par l’un des 27 pays.

Les visas à l’arrivée de tous les ressortissants étrangers sont également temporairement arrêtés, a indiqué le ministère.

La nouvelle politique sera en vigueur pendant 30 jours à partir de 12h00 le dimanche 15 mars et n’affectera pas les arrivées à des fins diplomatiques ou officielles.

La décision a été prise après que le gouvernement vietnamien a pris en compte les développements rapides et compliqués de l’épidémie mondiale de COVID-19, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

Les étrangers qui sont des experts, des chefs d’entreprise ou de la main-d’œuvre qualifiée doivent passer par un examen médical à leur entrée au Vietnam et prendre des mesures préventives appropriées sur leur lieu de travail et leur résidence conformément à la réglementation, a-t-il ajouté.

Le Vietnam a informé les missions diplomatiques, les bureaux consulaires et les bureaux de représentation d’organisations internationales dans le pays de sa décision et continuera de surveiller de près, de coordonner étroitement avec les pays, les organisations internationales et les partenaires d’apporter rapidement des ajustements à ses mesures de prévention et de lutte contre les épidémies en conséquence pour prévenir la propagation de l’épidémie dans la communauté, a souligné le ministère des Affaires étrangères.

L’ambassade britannique à Hanoi a mis à jour ses conseils de voyage pour les ressortissants britanniques.

« L’ambassade britannique comprend que les ressortissants britanniques déjà au Vietnam d’ici là n’auront pas besoin de quitter le pays », peut-on lire dans le communiqué sur sa page Facebook vérifiée.

« Il est conseillé aux citoyens britanniques de se conformer à la réglementation locale et à toute mesure supplémentaire mise en place pendant cette période par les autorités locales. »

Le nouveau coronavirus, qui a vu le jour dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, en décembre 2019, a infecté plus de 143 600 personnes et tué près de 5 400 personnes dans le monde samedi matin, selon les statistiques du ministère de la Santé.

Leave A Reply