Plusieurs maisons détruites dans le centre Vietnam aprés le typhon Matmo

Des centaines d’habitants du quartier pauvre de Binh Dinh se sont retrouvés sans abri à la suite de la tempête Matmo.

La maison de Nguyen Thi My du district de Tuy Phuoc a perdu son toit et a subi d’autres dommages lors de la tempête. Tuy Phuoc faisait partie des localités les plus touchées par la tempête Matmo qui a touché terre dans les provinces de Binh Dinh et Phu Yen, dans le centre-sud du pays, mercredi soir.

Les autorités de district ont signalé 99 maisons effondrées et 224 autres sans toit ou endommagées.

« Parce que notre maison n’était pas si forte, mon fils nous a emmenés à l’abri pendant la tempête. Le lendemain matin, je suis rentré chez moi et je ne pouvais plus le voir. C’était comme si un avion l’avait bombardé », a déclaré une larmoyante Ma.

À environ un kilomètre de là, la maison de Tran Thanh Tuan a connu le même sort.

« Lorsque la tempête a frappé et malgré le fait que je restais chez un voisin, toute ma famille n’a pas osé dormir à cause des vents violents et des inondations », a déclaré Tuan en étendant des nattes de carex pour sécher au milieu des décombres de sa maison.

« Avant la tempête, j’ai essayé de renforcer la maison avec des cordes et j’ai déplacé tous les biens, y compris les meubles, mais des vents violents l’ont détruite », a déclaré Tuan.

Un oreiller empalé sur une planche au milieu des décombres.

Pham Thi Lien, 49 ans, espère que son matelas sèche au soleil. Sa maison était dégagée vendredi après-midi. « Ces deux derniers jours, ma famille a dû vivre en plein air et manger à l’extérieur en raison des coupures d’électricité survenues depuis mercredi », a déclaré Lien.

Pham Thanh Thai, 65 ans, élimine les débris laissés après la tempête. « La maison qui s’est effondrée peut être reconstruite, mais l’important est que la vie soit en sécurité. »

Aucune victime n’a été signalée dans la province jusqu’à présent.

Un chien se dresse sur les décombres.

Selon le Comité directeur central pour la prévention et le contrôle des catastrophes naturelles, les pluies diluviennes et les inondations soudaines provoquées par la tempête Matmo ont fait deux morts et une autre disparus.

Près de 900 000 ménages de la région centrale ont perdu leur électricité à la suite de la tempête.

[wpdreams_rpp id=0]

Leave A Reply