Le Vietnam s’apprête à accueillir 18 millions de visiteurs étrangers cette année

Alors que l’année touche à sa fin, l’industrie touristique vietnamienne est bien placée pour atteindre son objectif annuel d’accueil de 18 millions de visiteurs.

Le nombre d’étrangers visitant le Vietnam au cours des 11 premiers mois de cette année est estimé à 16,3 millions, en hausse de 15,3 pour cent par rapport à l’année dernière, selon les dernières données de l’Office général des statistiques.

La Chine est restée la plus grande source de visiteurs avec plus de cinq millions de voyages au Vietnam jusqu’à présent cette année, en hausse de 15 pour cent d’une année sur l’autre, ce qui représente plus de 30 pour cent de tous les arrivants étrangers.

Les Sud-Coréens arrivent en deuxième position avec près de quatre millions d’arrivées, en hausse de 22,3 pour cent et représentant près d’un quart du total. La Chine et la Corée du Sud ont été les principaux marchés d’alimentation du Vietnam l’an dernier avec respectivement 4,9 millions et 3,4 millions de visiteurs.

En termes de croissance du nombre de visiteurs, la Thaïlande a pris la tête avec 47,1 pour cent, suivie de Taiwan (30,2 pour cent).

Étant donné que décembre fait partie de la haute saison touristique, l’industrie du tourisme s’attend à ce que le Vietnam atteigne son objectif annuel.

Le nombre de visiteurs étrangers dans le pays n’a cessé d’augmenter au cours des trois dernières années, passant de 10 millions en 2016 à 15,6 millions en 2018, a indiqué l’Administration nationale vietnamienne du tourisme.

L’an dernier, le tourisme a contribué à hauteur de 8,39 % au PIB du Vietnam.

Le gouvernement a clairement indiqué son plan visant à faire de l’industrie un fer de lance économique.

Le Vietnam a lancé un système de visa en ligne pour les voyageurs en vacances courtes ou voyages d’affaires occasionnels. Il a également ajouté 35 autres pays, y compris les marchés du tourisme émergent en Europe, à la liste de ceux dont les ressortissants peuvent visiter le pays avec des e-visas, ce qui porte la liste des bénéficiaires à 80.

Le pays a également amélioré son classement de compétitivité touristique pour atteindre la 63ème position parmi 140 pays et territoires dans le rapport biennal sur la compétitivité des voyages et du tourisme du Forum économique mondial 2019, bondissant de quatre places par rapport à la 67e place en 2017.

Plus tôt cette année, dans son rapport Asia Pacific Visitor Forecasts 2019-2023, la Pacific Asia Travel Association (PATA) a déclaré qu’elle prévoyait que le Vietnam serait le leader des destinations Asie-Pacifique en termes de croissance annuelle moyenne au cours des cinq prochaines années.

La politique stricte en matière de visas demeure un problème majeur pour le tourisme vietnamien. Le pays offre actuellement l’exemption de visa à seulement 24 pays, contre 61 par la Thaïlande, 158 par Singapour, 155 par la Malaisie et 169 par l’Indonésie.

Une enquête récente réalisée par le Conseil consultatif du tourisme du Vietnam (TAB) a déclaré obtenir un visa de voyage au Vietnam a été plus difficile que d’autres pays d’Asie du Sud-Est.

Leave A Reply