Le Vietnam ferme les aéroports et interdit la navigation à proximité de la tempête Matmo

Alors que la tempête Matmo devrait toucher terre dans les provinces côtières centrales mercredi soir, les autorités vietnamiennes se préparent à en atténuer les effets.

Mercredi à 10 heures, le centre de la tempête tropicale se situe à environ 200 km à l’est des provinces centrales de Binh Dinh et Khanh Hoa, avec une vitesse de vent maximale de 90 km / h, selon le Centre national de prévision hydrométéorologique.

Jusqu’à 19 heures, la tempête devrait traverser les provinces du centre de Quang Ngai jusqu’à Khanh Hoa, où se trouve la célèbre station balnéaire de Nha Trang, et continuer à se déplacer vers l’ouest à travers le continent avant de s’affaiblir pour devenir une dépression tropicale.

Des précipitations de 300 à 600 mm devraient être attendues mercredi et jeudi dans les provinces centrales de Thua Thien-Hue à Ninh Thuan et dans les Hautes Terres centrales, a annoncé le centre de prévision météorologique. Les précipitations de 180 mm par jour sont considérées comme lourdes.

Les autorités de la province de Khanh Hoa ont demandé aux bateaux de pêche et aux bateaux de tourisme de s’installer dans des zones plus sûres. Sur la plage de Nha Trang, l’une des destinations touristiques les plus visitées du centre du Vietnam, les autorités locales ont multiplié les patrouilles et mis en place des panneaux d’avertissement pour avertir les touristes de ne pas nager dans des mers agitées.

Binh Dinh, Phu Yen et Khanh Hoa ont permis aux étudiants de rester chez eux jusqu’à jeudi et toutes les activités parascolaires ont été annulées.

Les aéroports de Phu Cat, Tuy Hoa et Cam Ranh dans la région centrale sont désormais fermés jusqu’au jeudi matin pour éviter les effets de la tempête tropicale. Cam Ranh est un aéroport international, l’un des plus importants du Vietnam.

Vietnam Airlines, Vietjet Air et Jetstar Pacific ont annoncé l’annulation de nombreux vols entre HCMV et Hanoi vers des destinations touristiques telles que Nha Trang, Phu Yen et Quy Nhon au centre du Vietnam et Da Lat, Pleiku et Buon Ma Thuot dans les hauts plateaux du centre.

Les provinces frappées par la tempête telles que Phu Yen, Quang Ngai et Binh Dinh ont ordonné l’évacuation en masse des bateaux de pêche, des cages à poissons et des tours de guet dans des zones plus sûres et ont interdit la navigation des navires et des bateaux de pêche.

Selon les statistiques du commandement des gardes-frontières, il reste encore plus de 550 bateaux en activité dans la zone touchée par la tempête et les autorités leur demandent de se mettre à l’abri.

Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyen Hoang Hiep, a déclaré que la zone touchée par la tempête abritait des zones économiques et des villes balnéaires offrant des services de tourisme maritime dynamiques. Il est donc nécessaire d’élaborer des plans d’intervention réfléchis.

« Les localités doivent accorder une attention particulière à la sécurité des touristes, en particulier des étrangers », a-t-il souligné.

Selon l’agence météorologique japonaise, la tempête devrait se rapprocher de la côte sud-ouest du Vietnam mercredi avec des vents d’environ 83 km / h. L’Observatoire de Hong Kong a prédit jeudi qu’il formerait une zone de basse pression au-dessus du Cambodge.

Dans une déclaration urgente publiée mardi après-midi, la vice-première ministre, Trinh Dinh Dung, a demandé aux autorités locales de toutes les provinces de la région touchée de prononcer des interdictions de voile et des plans d’évacuation.

Au Vietnam, il y a jusqu’à 10 tempêtes tropicales pendant la mousson, entre juillet et octobre.

Le pays a été frappé par neuf tempêtes l’année dernière. La tempête Podul a frappé les provinces du centre en août, faisant six morts.

[wpdreams_rpp id=0]

Comments are closed.