Le Vietnam confirme les premiers cas de coronavirus à Saigon

Deux ressortissants chinois ont été mis en quarantaine dans un hôpital de Saigon jeudi après avoir été testés positifs pour le virus de la pneumonie originaire de Wuhan, en Chine.

Li Ding, 66 ans et son fils Li Zichao, 28 ans, ont dû transmettre l’infection entre eux, a déclaré jeudi un représentant de l’hôpital Cho Ray. Il s’agit des premiers cas confirmés au Vietnam de personnes infectées par le nouveau coronavirus (nCoV) après qu’il a été détecté pour la première fois dans la ville de Wuhan en décembre dernier.

Ding est arrivé à Hanoi en provenance de Wuhan le 13 janvier, avant de se rendre à Nha Trang dans la province centrale de Khanh Hoa, a déclaré le docteur Nguyen Ngoc Sang du Département des maladies tropicales. Son fils Zichao, qui résidait dans la province de Long An pendant les quatre mois précédents, est allé lui rendre visite à Nha Trang. Tous deux se sont rendus à Saigon et le voisin Long An plus tard, a déclaré Sang.

Ding a développé une fièvre le 17 janvier, et Zichao a suivi le 20 janvier. Tous deux ont été admis à l’hôpital Cho Ray mercredi soir.

« Cette infection est grave », a déclaré le vice-ministre de la Santé, Nguyen Truong Son.

La fièvre des patients s’est calmée et ils sont maintenant en mesure de consommer de la nourriture et des boissons.

Comme les deux patients ont voyagé à travers différents endroits dans le pays en avion, train, taxi, ils auraient pu contacter beaucoup de gens et il ya une chance qu’ils ont propagé la maladie, ont déclaré les médecins

Une épidémie de pneumonie, causée par une nouvelle souche de la famille des coronavirus qui a causé le SRAS et le MERS, a fait surface pour la première fois dans la ville de Wuhan, en Chine, en décembre dernier.

En janvier, la maladie s’est propagée à d’autres pays et territoires : Thaïlande, Corée du Sud, Japon, Taïwan, Macao, Hong Kong, Les États-Unis et Singapour.

La Commission nationale de la santé chinoise a confirmé 571 cas et 17 décès en ce jour de mercredi.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu’un animal semble être la principale source du virus. La Chine affirme que le virus pourrait provenir d’un marché à Wuhan où la faune a été échangée illégalement.

Le ministère vietnamien de la Santé a averti les gens de garder leurs distances avec les personnes atteintes d’infections respiratoires aigues et de porter un masque lorsqu’ils leur parlent. Des équipements pour surveiller la température corporelle des passagers arrivants ont été installés dans les aéroports de Hanoi, Saigon, Da Nang et Cam Ranh dans le centre du Vietnam

Leave A Reply