Le Vietnam annonce le premier cas communautaire de COVID-19 après près de 3 mois avec zéro cas

0

Le Vietnam a annoncé lundi un cas national du COVID-19, mettant fin à une série de près de trois mois de zéro infection transmise localement, selon le ministère de la Santé.

Le patient a contracté le virus de son ami, qui est l’agent de bord masculin de Vietnam Airlines qui avait été mis en quarantaine à Ho Chi Minh-Ville, a précisé le ministère de la Santé.

L’agent de bord est rentré du Japon le 11 novembre.

Le patient 1 347 est étroitement lié au patient 1 342, a déclaré le ministre de la Santé Nguyen Thanh Long lundi soir.

L’agent de bord est entré en contact avec son collègue, le patient 1 325, dans un établissement de quarantaine exploité par Vietnam Airlines au 115, rue Hong Ha, quartier 2, district de Tan Binh, Ho Chi Minh-Ville, alors qu’il y séjournait du 14 au 18 novembre.

Il a été testé négatif pour le virus à deux reprises, donc il a été autorisé à s’isoler à sa maison louée à P305, 3ème étage, 50 Bach Dang Street, Ward 2, Tan Binh District.

Il a été en contact avec trois personnes, dont sa mère, un ami et une amie, dans sa maison louée.

L’ami, qui a une adresse enregistrée dans le quartier 3, district 6, Ho Chi Minh-Ville, est venu une fois pour rester avec le patient 1342.

L’agent de bord a été contrôlé positif au COVID-19 samedi.

Les autorités ont immédiatement mis en quarantaine ses trois contacts pour les tester. L’ami masculin a alors été confirmé en tant que patient 1.347.

Le dernier patient a enseigné l’anglais au KEY English Center au 59 Nguyen Ba Tuyen Street, Ward 12, Tan Binh District, Ho Chi Minh-Ville du 18 au 25 novembre, selon une enquête épidémiologique.

Il a également enseigné dans une autre branche du centre anglais dans le district 10 et a visité un café et un salon de karaoké au cours de la même période.

Les agents de santé ont identifié et mis en quarantaine au moins 192 personnes ayant eu des contacts directs et indirects avec le patient 1 347

Le ministère de la Santé de la ville d’Ho Chi Minh dit qu’il effectue la recherche des contacts.

Le ministre Long a ordonné au ministère de la Santé d’isoler et de mettre en quarantaine les endroits visités par le patient.

Il a averti le public de rester en état d’alerte à un moment où le coronavirus est réapparu dans de nombreuses régions du monde et le Vietnam autorise l’ entrér dans certains groupes de personnes qui sont soumis à une quarantaine obligatoire.

Le Vietnam a confirmé 1 347 cas de coronavirus depuis le début, dont 1 179 testés négatifs et 35 décès liés au virus.

Cette dernière infection domestique a été enregistrée aprés 88 jours sans détection de nouveaux cas communautaires.

Le pays d’Asie du Sud-Est a commencé à refuser l’entrée aux ressortissants étrangers le 22 mars, mais le gouvernement permet aux experts étrangers, aux travailleurs qualifiés, aux investisseurs et aux diplomates d’entrer au pays au cas par cas, sous réserve d’une quarantaine obligatoire.

Cet article sera mis à jour rapidement

Mon image

Comments are closed.