Le Vietnam adopte une loi permettant aux étrangers de changer de statut de visa sans quitter le pays

Les étrangers peuvent modifier leur statut de visa et prolonger leur séjour au Vietnam sans quitter le pays à partir du mois de juillet de l’année prochaine, avec l’entrée en vigueur d’une loi modifiée sur l’immigration.

Le statut de visa fait partie des amendements à la loi sur l’entrée, la sortie, le transit et la résidence des étrangers, qui a été adoptée par les législateurs avec une majorité écrasante de votes lundi matin.

Selon la loi révisée, les visiteurs étrangers au Vietnam peuvent demander un changement d’objet du visa sous certaines conditions.

Les visiteurs qui peuvent prouver qu’ils sont des investisseurs ou des représentants d’organisations étrangères qui effectuent des investissements légaux au Vietnam seront autorisés à faire modifier l’objet de leur visite pendant leur séjour dans le pays.

Les membres de la famille de ces titulaires de visa bénéficieront également du même avantage.

Les travailleurs étrangers qui reçoivent des offres d’emploi au Vietnam ou qui entrent dans le pays avec un visa électronique pourront modifier le statut de leur visa à condition de posséder un permis de travail ou d’obtenir la confirmation de leur admissibilité.

La loi entrera en vigueur le 1er juillet 2020.

La loi marque un énorme changement de politique car les clients étrangers doivent actuellement quitter le pays s’ils souhaitent renouveler leur visa.

La loi modifiée devrait permettre aux étrangers de rester plus facilement au Vietnam pour s’informer sur le marché et rechercher des emplois et des opportunités d’investissement sans perdre de temps et d’argent en procédures d’immigration, selon Vo Trong Viet, président de l’Assemblée nationale (NA) Commission de la défense nationale et de la sécurité.

« La réglementation est ouverte mais aussi stricte en ce qui concerne la surveillance des étrangers vivant au Vietnam », a-t-il déclaré à l’AN.

Comments are closed.