Mon image

Le vaccin Vietnamien pour le Covid-19 a produit une réponse d’anticorps chez la souris

Le vaccin potentiel, actuellement mis au point par Vaccine and Biological Production No. 1 (Vabiotech), a produit une « forte immunogénicité », a déclaré Mac Van Trong, membre de l’équipe de recherche de l’entreprise.

L’immunogénicité est la capacité d’une substance étrangère, comme un antigène, à provoquer une réponse immunitaire dans le corps d’un animal.

Le vaccin a été testé pour la première fois sur 50 souris le mois dernier, bien que le projet ait commencé en février. Des échantillons de sérum provenant des 50 souris traitées ont ensuite été prélevés et envoyés à l’Institut national d’hygiène et d’épidémiologie les 15 et 29 mai pour évaluation.

L’institut a déclaré plus tard que les échantillons ont réussi à produire une réponse d’anticorps, certains à des « niveaux assez élevés, » a dit Trong.

Nguyen Le Khanh Hang, directeur adjoint du département viral de l’institut, a déclaré que les résultats serviraient de « base pour développer un vaccin complet ».

Grâce à ces résultats, Vabiotech a avancé de deux mois la première phase du projet, la période la plus importante dans le développement de vaccins.

Dans sa deuxième phase, le vaccin d’essai serait développé en une version complète et stable qualifiée pour être utilisée sur l’homme.

L’équipe de recherche élaborerait également des procédures de production commerciale pour la production de masse, y compris jusqu’à des dizaines de millions d’unités.

« Nous aurions besoin de 9 à 12 mois de plus pour compléter le vaccin, mais nous essayons de raccourcir ce délai. Même alors, par rapport à la période moyenne de 10 ans pour produire un vaccin normal, 18-24 mois est déjà une réalisation considérable », a déclaré Trong.

Do Tuan Dat, président de Vabiotech, a déclaré que la phase de développement du vaccin pourrait être attribuée à l’utilisation de vecteurs viraux au lieu de virus inactivés ou affaiblis. Les vecteurs viraux sont des outils utilisés pour fournir du matériel génétique dans les cellules.

Dat a déclaré que la nouvelle technologie soutient une efficacité de production élevée et ne dépend pas de la culture d’agents pathogènes entiers, ce qui les rend idéales pour la création de vaccins pandémiques.

Le projet a été financé par le conglomérat Vingroup , qui a financé à 345 000 de dollars, y compris le parrainage de la Fondation d’innovation Vingroup (VinIF).

« Grâce aux fonds, nous avons pu moderniser notre système de culture cellulaire Bioreacteur, qui a été équipé pour la première fois il y a 10 ans. Ce nouveau modèle est plus sensible à la technologie de vecteur viral que nous utilison », a déclaré Dat.

Des centaines de projets de développement de vaccins Covid-19 sont en cours dans le monde entier, et plus d’une douzaine de vaccins sont testés sur des humains. Il n’existe actuellement aucun traitement approuvé pour le Covid-19.

Le Vietnam a enregistré 352 cas de Covid-19 à ce jour, avec 23 cas actifs restants et aucun décès. Aucune transmission communautaire n’a été enregistrée depuis plus de deux mois.

Leave A Reply