Des milliers de personnes évacuées alors que de fortes pluies inondent Nha Trang

0

La ville balnéaire de Nha Trang, dans la province de Khanh Hoa, au centre-sud, a évacué 1 500 personnes de plusieurs zones résidentielles inondées par de fortes pluies.

Lundi, de nombreuses zones à la périphérie de la destination touristique populaire étaient sous 0,5 mètre d’eau.

Dans la commune de Vinh Thanh, les eaux de crue sont entrées dans le marché de Ga, obligeant les magasins à déplacer leurs marchandises vers des endroits plus élevés ou à fermer.

« Je n’ose pas dormir toute la nuit pour regarder les inondations, donc je dois vérifier si l’eau monte. Il y a de nombreuses années que le lac d’irrigation n’a pas été inondé, mais ces dernières années, il a inondé continuellement. », a déclaré agacée Mme Bui Thi Ngoc Nga, dans la commune de Vinh Thanh,

Les gens pataugent dans l’eau jusqu’aux genoux dans de nombreux endroits pour acheter de la nourriture et des bougies.

Une combinaison de vague de froid et de vents de mousson a provoqué de fortes pluies et des inondations dans les régions du centre et du centre-sud et des hauts plateaux du centre, selon le Centre national du centre hydro-météorologique.

« La crue a été si vite que nous n’avons rien pu préparer. Ce matin, nous avons dû aller au marché pour acheter de la nourriture car nous n’avions rien à manger » , a déclaré Mme Bay, du village de Phu Trung 2.

Hier soir, M. Son (la maison en face de la rue 23/10) a également dû déplacer ses meubles. « Chaque année, il pleut, le lac est inondé. Je propose d’améliorer les choses depuis de nombreuses années, mais la situation ne s’est pas améliorée. » regrette M. Son.

Dans la commune de Vinh Hiep, à environ cinq kilomètres du centre-ville de Nha Trang, Nguyen Hung, 64 ans, avait l’air fatigué après une nuit sans sommeil.

« L’eau est montée rapidement depuis hier soir, mes grands-parents ont dû laisser leurs motos et rentrer à pied. Les eaux de crue sont revenues si vite que personne ne pouvait tourner la main à temps », a déclaré Hung, de la commune de Dien An, district de Dien Khanh.

Après avoir déplacé les meubles et autres objets à la maison en lieu sûr, lui et sa femme sont allés chez leur fils pour se mettre à l’abri.

Les autorités municipales ont évacué plus de 1 500 personnes vivant dans des zones basses ou exposées à un risque élevé de glissements de terrain vers des zones plus sûres.

Les établissements d’enseignement sont fermés depuis lundi.

De nombreuses communes des districts de Dien Khanh et Van Ninh, qui abritent des fermes salines, sont inondées.

Hier soir, certains endroits de la commune de Vinh Thanh, Vinh Phuong (ville de Nha Trang) étaient inondés de près de 2 m. «Je travaillais ce matin, donc j’ai dû sortir ma moto. Je n’ai pas dormi de la nuit parce que j’étais éveillé pour scruter les eaux, ma maison avait plus de 40 cm de profondeur», a déclaré Phuong, de la commune de Vinh Thanh.

Deux groupes de touristes de HCMV visitant le district de Khanh Son pour une randonnée dans la montagne Ta Giang sont bloqués.

Lundi soir, Nguyen Van Nhuan, président du district, a déclaré que les autorités locales avaient contacté les 36 touristes, qui s’abritaient dans des tentes et attendaient que les eaux se retirent.

Des averses prolongées ont également frappé d’autres provinces du centre et les hauts plateaux du centre, la principale région caféière du pays.

Le district de Nam Tra My et certaines communes du district de Bac Tra My restent isolés et sans électricité, et les gens ne peuvent pas sortir en raison de la menace de glissements de terrain.

Un glissement de terrain a déversé des roches et du sol sur la route 26, la seule route entre Khanh Hoa et la province de Dak Lak dans les hauts plateaux du centre, bloquant la circulation depuis lundi.

En raison des inondations et des pluies, Khanh Hoa a laissé tous les élèves quitter l’école à partir du 30 novembre. N’allant pas à l’école, de nombreux enfants vont dans la rue pour jouer dans l’eau.

Les autorités de Dak Lak ont ​​évacué 100 familles vivant près du lac d’irrigation de Krong Pach Thuong vers des endroits plus sûrs.

Les catastrophes naturelles, principalement des inondations, des tempêtes et des glissements de terrain, ont tué 372 personnes au cours des 11 premiers mois de cette année et causé des pertes d’une valeur de 38 400 milliards de VND (1,65 milliard de dollars), selon le General Statistics Office

Mon image

Comments are closed.