Les autorités de la ville de Da Nang ont mis en quarantaine plus de 50 personnes qui étaient en contact étroit avec un local qui a été testé positif pour le Covid-19.

Le patient suspecté, un homme de 57 ans, s’est rendu à l’hôpital Da Nang C après avoir toussé et se sentir fatigué mercredi.

Après l’avoir diagnostiqué avec une pneumonie, les médecins ont pris ses échantillons pour le test de Covid-19, et le résultat s’est avéré positif.

Ses échantillons ont été envoyés à l’Institut Pasteur de Nha Trang et à l’Institut national d’hygiène et d’épidémiologie de Hanoï pour plus de tests de confirmation.

Jeudi soir, le Da Nang Center for Disease Control and Prevention a prélevé des échantillons de plus de 100 personnes qui auraient été en contact avec l’homme et toutes ont été testées négatives.

Nguyen Tien Hong, directeur adjoint du département de la santé de la ville, a déclaré que plus de 50 personnes qui étaient en contact avec le patient suspecté à l’hôpital Da Nang C ont montré des symptômes d’infection et ont été isolés et testés plus loin.

À 11 h, l’hôpital a été fermé à clé.

Les responsables de la santé enquêtent sur les membres de sa famille afin d’identifier la source de la transmission.

L’enquête initiale a révélé que l’homme a été à Da Nang pour le mois passé, ne voyageant autour de son quartier.

S’il est effectivement infecté, le Vietnam mettra fin à 99 jours sans un seul cas de transmission communautaire.

Le Vietnam a eu 412 cas de Covid-19, avec 365 personnes en convalescence à ce jour.

Tous les cas détectés depuis le 16 avril sont des étrangers ou des rapatriés vietnamiens qui ont été mis en quarantaine à leur arrivée.

Le Vietnam a ramené près de 14 000 de ses ressortissants depuis avril.

Dans le monde, 636 479 personnes sont mortes de la maladie.

Leave A Reply