La province de Thanh Hoa ravagée par le typhon Wipha

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plus de 300 villageois de la province de Thanh Hoa sont encore désespérés par leur perte causée par les fortes pluies déclenchées par la tempête Wipha samedi.

Sa Na Village dans la commune de Na Meo, Quan Son District, se trouve à côté de Son Stream où plus de 300 villageois appellent la maison. La plupart d’entre eux sont des minorités thaïlandaises.

Les pluies ont déferlé sur le village toute la nuit de vendredi avant que les crues éclair n’aient emporté 20 maisons avec 15 personnes tôt le samedi matin, alors que beaucoup dormaient encore et qu’il leur restait peu de temps pour faire quoi que ce soit.

« Depuis cent ans, depuis que nos pères ont fondé ce village, il n’y a jamais eu d’inondation aussi désastreuse », a déclaré Nguyen Xuan Phuong, chef du village de Sa Na.

Ha Thi Yen, 80 ans, son voisin, a déclaré : « En à peine 15 minutes, une partie du village est devenue un terrain plat… L’eau s’est rapidement élevée sur mon toit, s’effondrant sur nous comme un tsunami », a déclaré Yen.

Elle et ses enfants ont pu s’enfuir à flanc de montagne avant que les vagues ne les aient.

Ha Van Van, 29 ans, est assis en silence près de sa fenêtre, car il n’y a pas eu de nouvelles de ses six membres de la famille qui ont été balayés par le déluge: ses parents, sa sœur, sa femme et son fils, qui a 10 ans.

Une moto est enterrée sous un tas de terre et de racines. La tempête a détourné le village non seulement de ses habitants, mais aussi de leurs maisons, de leurs biens et de leurs rizières.

Plusieurs villageois sont assis au bord de la rivière Luong en attendant des mises à jour sur les personnes disparues. Depuis samedi, l’équipe de secours a trouvé cinq victimes, mais 10 sont toujours portées disparues.

Pour atteindre le village, les autorités locales ont dû traverser une forêt et une rivière sur des bateaux à moteur le dimanche. « Près de 1 000 personnes ont participé au sauvetage, dont la police, l’armée, les milices et des civils », a déclaré M. Tieu.

Outre les 20 maisons qui avaient été emportées, l’inondation a démantelé de nombreuses maisons.

Share.
[wpdreams_rpp id=0]

Leave A Reply